1. Accueil
  2. Actualités
  3. Aéroport de Nice : trafic en hausse grâce au Maghreb
Actualités

Aéroport de Nice : trafic en hausse grâce au Maghreb

L’aéroport de Nice Côte d’Azur a enregistré un pic de fréquentation cet été.

Aéroport de Nice : trafic en hausse grâce au Maghreb

L’aéroport de Nice Côte d’Azur a enregistré un pic de fréquentation cet été, notamment grâce aux compagnies étrangères et à la reprise des vols vers le Moyen Orient et le Maghreb.

La boucle est bouclée : l’aéroport français de Nice tire un bilan positif de ce premier été post Covid, avec un niveau d’activité presque similaire à celui de 2019, rapporte le site l’Antenne.

D’après les chiffres communiqués par le média français, l’aéroport niçois « a vu 55 compagnies desservir 107 destinations, contre 121 trois ans plus tôt. » Au mois d’août, le décompte est impressionnant : 1,5 millions de passagers sont passés par l’aéroport, soit une hausse de 38 % par rapport au même mois, en 2021.

Aéroport de Nice : plus de 8 millions de passagers en 8 mois

Selon la même source, le plus gros boom a été constaté sur les destinations du Moyen-Orient, notamment grâce aux arrivées de Etihad Airways vers Abu-Dhabi, et Emirates Airlines vers Dubaï. Sur les huit premiers mois de 2022, Nice Côte d’Azur recense 8,2 millions de passagers, dont 5 millions sont des voyageurs internationaux.

Au départ de l’aéroport méditerranéen, les liaisons vers l’Algérie, Le Maroc et la Tunisie ont été aussi largement plébiscitées, la diaspora maghrébine étant très présente dans le sud de la France. Les Maghrébins résidant dans la région Côte d’Azur se sont déplacés massivement vers le bled après 2 ans de crise sanitaire qui les avait séparés de leurs proches.

Un trafic prometteur pour cet hiver vers le Maghreb

L’Antenne rappelle que le programme des vols pour l’hiver 2022/23 démarrant le 30 octobre, s’annonce riche. Il permettra à coup sûr à l’aéroport de Nice de s’aligner aux chiffres de l’hiver 2019, avant la pandémie.

La zone Maghreb sera couverte par Air Algérie qui va opérer sur la route Nice – Alger, la Royal Air Maroc qui reliera Nice à Casablanca. De son côté, la compagnie low cost EasyJet continuera d’assurer la desserte de Marrakech. La forte présence des compagnies étrangères dans l’aéroport méditerranéen compensera notamment la faible offre de Transavia.