close

Billets d’avion : les compagnies ont baissé leurs prix cet été

Cette année, ceux qui n’ont pas sacrifié leurs vacances d’été ont pu profiter des prix cassés sur les vols de plusieurs compagnies aériennes.

Le journal Le Parisien, qui cite ce jeudi 3 septembre une étude du moteur de recherche spécialisé dans les voyages Liligo, parle de « fonte des prix » pour les mois de juillet et août. En effet, si l’on compare les prix à ceux de l’année passée à la même période, il y a bien eu une baisse conséquente sur les tarifs pratiqués par les compagnies aériennes.

Avec les restrictions imposées par plusieurs pays, les compagnies aériennes ont eu du mal à remplir leurs avions. Plusieurs clients ont renoncé à se déplacer en avion, ou à voyager, de peur de se retrouver coincés en quarantaine dans un pays, ou pire, de contracter le virus à l’étranger.

Des réductions sur les vols

Ceci a donné lieu à des réductions sur le prix des vols, et même à des promotions pendant tout l’été pour encourager les vacanciers à prendre l’avion. En France, un voyage en avion vers Marseille a coûté 122 euros en moyenne cette année, alors qu’il était à 153 euros l’année dernière. La même baisse pour les vols a été constatée pour Nice, qui coûte maintenant 153 euros, contre 222 euros en 2019, c’est donc une réduction de 31 %.

Pour les vacanciers qui n’ont pas eu peur de se rendre à l’étranger, les prix ont également chuté. Une baisse de 25 % a été constatée pour les vols vers l’Espagne et l’Italie, moins 27 % pour les vols vers la Grèce, et moins 38 % vers le Portugal.

Les Français qui sont partis en Tunisie ont aussi profité de moins 24 % sur leurs vols. Les rares vacanciers qui s’y sont rendus ont d’ailleurs pu profiter de leurs vacances loin de la foule, puisque peu de touristes étrangers ont osé franchir le pas pour passer des vacances hors des frontières européennes.

Les prix ont flambé pour les vols de rapatriements

Les vols de rapatriements étaient les premiers à reprendre, et c’était pendant un moment le seul moyen pour les compagnies aériennes de faire des rentes. Certaines en ont donc profité pour augmenter le prix des billets, et cela a fait polémique.

D’ailleurs, la Royal Air Maroc a été largement critiquée en juillet, à cause de l’augmentation du prix des billets. Elle a donc été obligée de fournir une grille de prix fixes pour apaiser la colère des clients.

Derniers Articles

© Copyright 2020 - Destinations Med.