close

Compagnies aériennes : vers la création d’un visa sanitaire pour les voyageurs ?

Comment rassurer les voyageurs en cette période de Covid-19 ? C’est à cette question que gouvernements et compagnies aériennes tentent de répondre depuis plusieurs semaines.

Malgré les mesures sanitaires prises dans les aéroports et par les compagnies aériennes, le trafic ne redécolle pas vraiment. Même à l’intérieur d’un même pays, les voyageurs préfèrent désormais la voiture pour leurs déplacements.

Pour rassurer les voyageurs, Tony Douglas, directeur général de la compagnie Etihad Airways, préconise la mise en place de visas sanitaires, rapporte, ce lundi 7 septembre, le quotidien économique Financial Times.

Selon Tony Douglas, ce type de visa servira à certifier que son titulaire peut voyager sans représenter de risque sanitaire. Une telle mesure aiderait le secteur du transport aérien, a-t-il dit.

Une certification sanitaire pour les voyageurs

Le patron de la compagnie du Golfe, l’une des plus importantes au monde, a ajouté qu’il était déjà engagé avec le gouvernement britannique et d’autres pays sur la piste d’une possibilité de créer une forme de certification sanitaire pour les voyageurs.

Pour le directeur d’Etihad Airways, la menace du coronavirus ne va pas disparaître de sitôt. Les compagnies aériennes devraient donc essayer de réduire le risque.

Tony Douglas estime également que des normes universelles devraient être établies sur les tests des passagers pour la Covid-19. « Il n’existe actuellement aucune coordination internationale cohérente sur les tests de Covid-19 dans les aéroports ou sur les exigences universelles de quarantaine. Ce qui entraîne une mosaïque d’exigences différentes dans le monde entier », explique-t-il.

Etihad Airlines face à la pandémie

Etihad est l’une des nombreuses compagnies aériennes d’État à avoir fait du Golfe une destination d’escale pour les compagnies aériennes mondiales en offrant des produits haut de gamme à des prix compétitifs.

Mais comme pour ses rivaux, dont Dubaï, la pandémie a durement frappé la compagnie aérienne. Etihad a réduit son personnel et immobilisé au sol une partie de sa flotte.

La compagnie, qui est déjà en plein milieu d’un plan de redressement difficile, a annoncé une perte de 758 millions de dollars pour le premier semestre de l’année, rappelle le Financial Time.

À cause de la pandémie, et de la généralisation de la vidéoconférence dans plusieurs secteurs, la demande pour les sièges lucratifs en classe affaires va baisser, mais il y a une opportunité pour les avions haut de gamme d’Etihad, qui permettent plus d’espace entre les passagers.

Derniers Articles

© Copyright 2020 - Destinations Med.