close

Couvre-feu en Tunisie : les aéroports et les voyageurs en avion ne sont pas concernés

Le couvre-feu a été réinstauré dans le Grand Tunis depuis hier, jeudi 8 octobre, et ce pour une durée de 15 jours. Cette mesure vise à ralentir la propagation du coronavirus en Tunisie, puisque l’épidémie prend de l’ampleur, avec 2357 contaminations et 45 décès enregistrés les 6 et 7 octobre.

Si les citoyens et les commerces sont concernés par ce couvre-feu, le transport aérien, de son côté, n’est pas concerné, rapporte le site tunisien Gnet News, ce vendredi.

Les gouvernorats de Tunis, Ben Arous, Ariana et Manouba vont devoir observer une activité strictement réduite ces deux prochaines semaines. La circulation s’arrête à 21 h et reprend à 5 h du matin pendant les jours de semaine, et pour le weekend, elle devrait s’arrêter à 19 h et reprendre à 5 h du matin.

Les aéroports vont continuer à fonctionner normalement

Les voyageurs et les employés des aéroports qui travaillent pendant la nuit n’ont pas à s’inquiéter de ces restrictions, puisqu’ils ne sont pas concernés. « Ceux qui exercent un travail nocturne sont exceptés de cette mesure, à condition qu’ils présentent un document le confirmant », assure le ministère tunisien du Transport.

Concernant les passagers, ils devront présenter le billet d’avion, que ce soit à leur départ, ou bien à leur arrivée, pour pouvoir circuler pendant les horaires de couvre-feu. Ces mesures visent à faciliter le travail aux aéroports et des transporteurs aériens.

Le transport de marchandises va aussi pouvoir circuler pendant la nuit, « à condition que le conducteur présente une autorisation ou un ordre de mission du chef d’entreprise ou du transporteur », ajoute le ministère des Transports.

Derniers Articles

© Copyright 2020 - Destinations Med.