1. Accueil
  2. Actualités
  3. Le coronavirus a fait disparaître plus de 6000 liaisons aériennes en Europe
Actualités

Le coronavirus a fait disparaître plus de 6000 liaisons aériennes en Europe

Les aéroports les plus touchés par cette crise sans précédent se trouvent en Espagne, en Italie et en Allemagne.

Le coronavirus a fait disparaître plus de 6000 liaisons aériennes en Europe

Plus de 6000 liaisons aériennes ont disparu en Europe suite la suspension des vols et autres mesures de restrictions décidées par les gouvernements européens en vue d’endiguer la pandémie de la maladie à coronavirus Covid-19, rapporte ce mardi le site SchengenVisaInfo qui cite un rapport annuel publié par le Conseil international des aéroports (ACI).

Ainsi, plus de 6000 liaisons présentes avant la pandémie du coronavirus demeurent « inutilisées » au troisième trimestre de l’année 2020, affirme l’ACI. Les aéroports les plus touchés par la baisse drastique des liaisons aériennes sont en premier lieu l’aéroport Madrid-Barajas, en Espagne, qui a constaté une baisse de 71% de ses liaisons durant le mois de septembre dernier.

L’aéroport Rome-Fiumicino est le deuxième aéroport européen le plus touché, avec une baisse de 70%, suivi par les aéroports de Munich et Londres Heathrow (68% chacun) ainsi que l’aéroport de Frankfurt (67%).

Aider à relancer les voyages aériens

« L’UE et les gouvernements à travers l’Europe doivent intervenir d’urgence pour aider à relancer » les voyages aériens, a plaidé Olivier Jankovec, directeur général d’ACI Europe. « Nous avons besoin d’un cadre de relance pour l’aviation qui comprend des ‘’programmes de redémarrage de la connectivité aérienne’’ similaires à ceux observés à Chypre – avec des contributions financières temporaires destinées à soutenir le redémarrage des routes aériennes sur une base non discriminatoire, » a soutenu M. Jankovec.

Outre les grands aéroports, nombreux sont les aéroports régionaux à avoir constaté une baisse drastique de leurs liaisons aériennes. L’aéroport de Linz, en Autriche, a constaté une baisse de 96% tandis que l’aéroport de Trévise en Italie a subi une baisse de 95%. Les aéroports de Vassa (Finlande), Quimper (France) et Newquay (Royaume-Uni) ont quant à eux respectivement subi une baisse de 91%, 87% et 86% de leurs liaisons aériennes.

Les aéroports européens ont perdu environ 1,5 milliard de passagers depuis le début de l’année jusqu’au mois de novembre, forçant les 20 plus grands aéroports européens à réduire leurs dépenses de trois milliards d’euros.