1. Accueil
  2. Actualités
  3. L’envie de grossesse d’une Algérienne de l’étranger fait le buzz
Actualités

L’envie de grossesse d’une Algérienne de l’étranger fait le buzz

Les femmes enceintes ont parfois des envies culinaires irrationnelles… C’est le cas d’une Algérienne expatriée en Bulgarie qui rêve de déguster une pâtisserie algérienne bien précise.

L’envie de grossesse d’une Algérienne de l’étranger fait le buzz
Par NumediaPhoto / Adobe Stock

Que ne ferait pas un mari pour satisfaire les petits caprices alimentaires de sa femme enceinte ? Ces fringales souvent imprévisibles peuvent aller d’une viande spécifique jusqu’aux fruits exotiques se trouvant à l’autre bout du globe.

Parfois, ces envies sont assez farfelues, comme chez cette femme algérienne enceinte, installée à Sofia, capitale de la Bulgarie, qui a réclamé à son mari du Qalb el-Louz, un gâteau traditionnel phare de la cuisine algérienne largement consommé pendant le mois de Ramadan. Visiblement, le palais de la jeune femme expatriée se languit des délices de son pays natal.

Une Algérienne enceinte rêve de Qalb el-Louz en Bulgarie

Prenant la demande de son épouse très au sérieux, le mari a demandé sur Facebook l’aide de l’ancien député des Algériens de France, Samir Chaabna. Le mari, soucieux de satisfaire la fringale de sa femme, va même jusqu’à qualifier sa requête, non sans humour, de “demande humanitaire”.

Le ressortissant algérien explique dans son message qu’il n’y a pas moyen de mettre la main sur du Qalb el-Louz en Bulgarie, et qu’il serait reconnaissant si une personne, installée ou de passage dans ce pays de l’est de l’Europe, pouvait l’aider à se procurer le fameux gâteau de semoul au miel fondant à souhait, dont rêve sa femme.

Malgré l’éloignement de son pays d’origine, cet Algérien demeure très attaché aux traditions qui imposent au mari d’être aux petits soins de sa femme quand cette dernière est enceinte. Dans sa lettre, il explique même redouter que “quelque chose arrive au nouveau-né si l’envie de sa mère n’est pas satisfaite”.

Mission Qalb el-Louz : la solidarité algérienne à l’œuvre sur Facebook

La majorité des internautes algériens ayant réagi sur les réseaux sociaux prennent à cœur d’aider leur compatriote. Ils ont tous essayé de trouver une solution au problème. Cette annonce a en effet entraîné des centaines de réactions et de commentaires sur Facebook, tantôt sérieux et parfois hilarants, mais qui manifestent tous leur solidarité et leur compassion.

Il peut la préparer lui-même ! Quelques abeilles au- dessus et on dirait du Qalb el-Louz d’Oran”, plaisante un internaute. Un autre invite le mari à entrer en contact avec lui pour qu’il puisse lui expliquer comment préparer du bon Qalb el-Louz maison. Une dernière assure que “si c’était en France, elle lui aurait déjà envoyé une boîte”.

Solidarité algérienne oblige, quelques heures seulement après la première annonce, dans une autre publication, l’ex-député indique finalement que le problème est en voie d’être réglé, et que deux boîtes de Qalb el-Djouz, et non pas seulement de Qalb el-Louz, vont être acheminées en Bulgarie par transporteur DHL.

J’espère que le nouveau-né sera sucré comme le miel du Qalb el-Louz et que ce caprice sera le dernier”, a conclu en plaisantant l’ancien parlementaire, qui s’est illustré par sa proximité avec la communauté de la diaspora algérienne.

You cannot copy content of this page