1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les 10 villes les plus chères pour les expatriés en 2020
Actualités

Les 10 villes les plus chères pour les expatriés en 2020

Avec le rebond de l'euro et de la livre cette année, le coût de la vie a augmenté pour de nombreux travailleurs étrangers en Europe.

Les 10 villes les plus chères pour les expatriés en 2020
Photo de Jimmy Chan provenant de Pexels

ECA International est une organisation spécialisée dans la mobilité internationale implantée dans le monde entier, proposant des services de conseil, des études et des solutions logicielles aux professionnels des ressources humaines pour les aider dans la gestion de leur personnel expatrié.

Chaque année, elle publie son classement des villes les plus chères au monde pour les expatriés. Le dernier classement vient de paraître. Cette année, c’est Hong Kong qui a été désignée comme étant la ville la plus chère à vivre pour les expatriés à travers le monde.

La mégapole Hong Kong maintient ainsi sa place de ville la plus chère du monde pour les expatriés qu’elle occupait déjà en 2019. « Hong Kong coûte cher dans de nombreux domaines que nous considérons comme faisant partie de notre recherche, mais ses coûts de logement exceptionnellement élevés le placent au premier rang », a fait savoir Lee Quane, directeur régional pour l’Asie chez ECA International.

Selon lui, ce constat est valable « malgré la baisse de certains prix de l’immobilier l’année dernière, en réponse à une baisse de la demande due à la pandémie et à l’incertitude politique continue ».

L’Europe et l’Asie fortement représentées

La capitale du Japon, Tokyo, occupe la deuxième place, devant les villes américaine et suisse de New York et Genève, respectivement troisième et quatrième. Ces villes occupaient les mêmes places au classement de 2019.

La capitale économique de la Suisse, Zurich, occupe la cinquième place du classement. Elle était sixième l’an dernier. Londres est à la sixième place. La capitale du Royaume-Uni occupait la dixième place du classement de 2019. Tel-Aviv (Israël) perd deux places et se retrouve à la septième place.

La capitale sud-coréenne Séoul est à la huitième place du classement, tandis que San Francisco (États-Unis) occupe la neuvième place et que la ville japonaise Yokohama occupe la dixième place du classement des villes les plus chères du monde pour les expatriés.

« Avec le rebond de l’euro et de la livre cette année, le coût de la vie a augmenté pour de nombreux travailleurs étrangers », a expliqué M. Quane. « Ces facteurs ont également poussé de nombreuses grandes villes européennes à monter dans le classement, Londres étant désormais la sixième ville la plus chère du monde, Paris en hausse de dix places au 29e rang, et Vienne et Munich entrant dans le top 50 mondial », précise le responsable.

Le classement

  • 1 – Hong Kong
  • 2 – Tokyo
  • 3 – New York
  • 4 – Genève
  • 5 – Zurich
  • 6 – London
  • 7 – Tel-Aviv
  • 8 – Séoul
  • 9 – San Francisco
  • 10 – Yokohama

Articles en Relation