1. Accueil
  2. Actualités
  3. Reprise des vols : de nombreux incidents signalés sur les avions
Actualités

Reprise des vols : de nombreux incidents signalés sur les avions

Selon l’association internationale du transport aérien (IATA), le nombre d'approches « non stabilisées » ou mal gérées a fortement augmenté cette année.

Reprise des vols : de nombreux incidents signalés sur les avions
(Source : FREEIMAGES)

Les compagnies aériennes ont été mises en garde par les autorités de régulation, les assureurs et les experts quant à la nécessité de prendre toutes les précautions lors de la réactivation d’avions mis à l’arrêt dans le cadre de la suspension du trafic aérien provoquée par la pandémie du coronavirus, rapporte, ce mardi 15 décembre, Channel News Asia.

Ces instances évoquent des risques liés au manque de pratique des pilotes durant ces derniers mois, des erreurs dans la maintenance ou encore d’insectes bloquant des capteurs clés de l’avion.

Près de de deux tiers des avions à travers le monde ont été mis à l’arrêt ces derniers mois en raison des mesures de confinement décidées pour lutter contre la pandémie du coronavirus. Cette situation inédite dans l’histoire a provoqué une hausse nette du nombre de problèmes signalés lors des remises en services d’appareils par les compagnies aériennes.

Avions : forte hausse de risque d’atterrissages difficiles

Selon l’association internationale du transport aérien (IATA), le nombre d’approches « non stabilisées » ou mal gérées a en effet fortement augmenté cette année, avec comme conséquence une forte hausse de risque d’atterrissages difficiles, de dépassements de piste ou même de crashs.

L’Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) a pour sa part signalé une « tendance alarmante » dans le nombre de relevés de vitesse et d’altitude peu fiables pendant le premier vol après qu’un avion ait quitté le hangar.

Dans certains cas, des décollages ont dû être abandonnés ou l’appareil a été contraint de revenir à l’aéroport. Dans la plupart des cas, ce problème est lié à des nids d’insectes non détectés à l’intérieur des tubes de Pitot de l’avion, des capteurs sensibles à la pression qui transmettent des données clés à l’ordinateur de bord.

Un arrêt de moteur en plein vol

L’EASA a également indiqué le mois dernier que les problèmes découverts après un arrêt prolongé comprenaient un arrêt de moteur en plein vol après des problèmes techniques, une contamination du système d’alimentation en carburant, une pression réduite du frein de stationnement et une perte de charge des batteries de secours.

Pour remettre les pilotes dans le bain après une longue période d’arrêt, les compagnies aériennes ont développé des programmes de formation. Ces formations vont de rafraîchissements théoriques à de multiples sessions sur simulateur et à des vérifications en vol supervisées, en fonction de la durée de l’absence.

Articles en Relation