1. Accueil
  2. Actualités
  3. Reprise des vols : des compagnies aériennes testent le dépistage massif
Actualités

Reprise des vols : des compagnies aériennes testent le dépistage massif

La compagnie Lufthansa a expérimenté des vols avec 100 % de passagers négatifs. La même expérience aura prochainement lieu sur des vols transatlantiques.

Reprise des vols : des compagnies aériennes testent le dépistage massif

Les compagnies aériennes dans le monde ont été durement impactées par les longs mois d’arrêt du trafic aérien pour cause de pandémie de coronavirus. Les transporteurs aériens font tout pour convaincre les gouvernements de la nécessité d’accélérer la reprise du trafic aérien.

Après la désinfection des avions aux rayons ultraviolets et les cabines réaménagées de sorte à respecter la distanciation sociale, certaines compagnies comme la Lufthansa se lancent dans le dépistage massif, en attendant le vaccin.

Dépistage gratuit sur deux vols domestiques

La compagnie allemande a expérimenté le 12 novembre dernier un vol avec 100 % de passagers négatifs, rapporte le site spécialisé Traveler. Lufthansa a choisi le vol LH 2058 Munich-Hambourg comme première expérience de ses vols 100 % de passagers négatifs.

Les passagers se sont vu proposer de passer gratuitement des tests rapides. Les passagers qui ont refusé de faire l’expérience ont été dispatchés dans d’autres vols de la compagnie gratuitement.

LIRE AUSSI : Transport aérien : l’IATA évoque un calendrier de reprise des vols

La même expérience a été rééditée sur le vol retour LH 2059 Hambourg-Munich. Les résultats des tests sont rendus dans un délai de 30 à 60 minutes. La carte d’embarquement n’est délivrée au passager que s’il est déclaré négatif.

Pour Crisitina Foerster, le succès de ces expériences peut être une des clés pour revitaliser le trafic aérien international. Dans un communiqué, Lufthansa assure qu’il n’y a pas de suppléments à payer pour ces vols. Les passagers n’ont qu’à s’enregistrer en amont et arriver suffisamment avant l’heure du départ.

La même expérience sur des vols transatlantiques

L’alliance One World, qui regroupe des compagnies comme Iberia, Américan Airlines, British Airways et Qatar Airways, a annoncé l’expérimentation prochaine d’un vol similaire entre l’Angleterre et les États-Unis pour tenter de convaincre les gouvernements que le dépistage est plus efficace que la mise en quarantaine, ajoute la même source.

Les passagers qui auront accepté de faire l’expérience devront subir trois tests gratuitement. Le premier aura lieu 72 heures avant le départ. Le deuxième à l’arrivée et un troisième à faire une fois les passagers chez eux.

Ayant beaucoup souffert financièrement, les transporteurs aériens veulent gagner du temps en procédant au dépistage massif en attendant un retour à la normale avec la généralisation des vaccins d’ici l’été prochain.