1. Accueil
  2. Vidéos
  3. Vidéo. Voici la pire dégustation de plats algériens à l’étranger
Vidéos

Vidéo. Voici la pire dégustation de plats algériens à l’étranger

L’influenceur canadien Dr Hobs, suivi par 1 million d’abonnés, essaye des nourritures du monde entier depuis sa voiture.

Vidéo. Voici la pire dégustation de plats algériens à l’étranger

Vous l’avez sans doute remarqué, la cuisine algérienne s’invite de plus en plus dans les contenus produits sur les réseaux sociaux. Longtemps méconnue, la gastronomie algérienne émerge de plus en plus dans les restaurants des grandes villes européennes et américaines.

Elle séduit les spécialistes de la nourriture, notamment dans le monde de l’influence Web. Les premières découvertes de la cuisine algérienne, qui est très variée, donnent lieu à de nombreuses vidéos d’influenceurs partageant en direct leurs réactions.

Bonne ou mauvaise promotion de la cuisine algérienne sur le Web ?

C’est une vitrine médiatique idéale pour les cuisiniers algériens qui ouvrent des établissements à l’étranger, mais aussi pour l’Algérie qui peut partager sa culture avec le monde entier et devenir de plus en plus attrayante. Ces arguments sont valables, lorsque les vidéos valorisent la variété culinaire algérienne. Sauf que parfois on assiste à des ratés.

Nous avons découvert une vidéo de première dégustation de la cuisine algérienne sur la plateforme TikTok qui nous a laissé perplexes tant elle est incohérente.

L’influenceur canadien Dr Hobs suivi par 1 million d’abonnés essaye des nourritures du monde entier depuis sa voiture. Assis derrière le volant de son véhicule, il dispose un plateau repas composé de différents plats issus d’une gastronomie d’un pays en particulier.

Sa dernière vidéo est consacrée à la cuisine algérienne. A priori la démarche semble originale. Pour se démarquer sur le réseau social, l’influenceur a pris l’habitude d’opter pour cette mise en scène. Sauf que ces conditions de dégustation impliquent de disposer de plusieurs plats devant lui et donc de les mélanger lors d’un même repas. Sa démarche ne fonctionne pas vraiment avec la cuisine algérienne

Au contraire, la vidéo de l’influenceur Dr Hobs ne donne pas du tout envie de découvrir la cuisine algérienne, c’est tout l’inverse qui se produit. Tout d’abord, ce mélange de saveurs sur un même plateau repas nous laisse quelque peu pantois.

Dans le même repas et sans transition, l’influenceur mange de la rechta, du couscous, des boreks, de la chorba, du tajine au poulet et enfin une seule pomme de terre issue d’un plat inconnu. Les plats traditionnels qu’il met en avant ne sont pas présentés à leur avantage. Puisque tout se mélange sur son plateau, on a même du mal à dissocier les plats.

Le couscous mangé sans sauce… : “C’est sec ! Essaye avec les sauces”

@ghobs

Replying to @koki_bbb The last soup though 😳😳😳

♬ C’est La Vie – Cheb Khaled

Autre problème : l’influenceur ne respecte pas vraiment la composition des plats. Par exemple, il mange le couscous sans sa sauce. Il incorpore le poulet qui visiblement vient d’un tajine dans le couscous. Il en fait de même avec la rechta, qu’il mange sèche. Il utilise le bouillon du plat algérois comme une soupe au lieu de le verser sur les pattes de la rechta.

D’ailleurs, lui-même est intrigué par ce bouillon blanc, dans sa vidéo il se demande même pourquoi on lui a donné cette sauce.

Ses abonnés lui ont clairement fait comprendre qu’il faisait fausse route. l’influenceur a reçu beaucoup de commentaires notamment de la part d’abonnés algériens qui lui expliquent qu’il a tout faux sur la façon de manger ces plats algériens.

Sur les 1220 commentaires, la plupart concernent la manière dont il a mangé la rechta, en séparant les pâtes de leur sauce. “La soupe ta3 rachta hasbatlo soupe  et sauce du couscous samah tadjine djadj “, se moque gentiment une abonnée.

Un autre l’invite expressément à utiliser les sauces dans les bons plats. “C’est sec ! Essaye avec les sauces”, écrit cet abonné.

Malgré ses impairs culinaires, l’influenceur semble apprécier la cuisine algérienne. Il note chaque plat en fonction de son goût. Et bien que la rechta ou le couscous soient consommés sans leur sauce, ou que le mélange des saveurs que propose Dr Hobs est assez ahurissant, l’influenceur donne des notes plutôt bonnes aux plats devant. Seule la pomme de terre consommée toute seule ne le convainc pas.

A l’inverse, le plat qu’il lui plaît le plus est la chorba, qu’il note 9/10 et qui finalement est le seul plat algérien qu’il a mangé de manière adéquate.

SUR LE MEME SUJET :

Un youtubeur français teste des produits algériens en vidéo

Une influenceuse montre comment la loubia se déguste en Algérie

You cannot copy content of this page