close

Vols annulés : Air Algérie et Tunisair encore pointées du doigt en France

Depuis quelques jours, des voix s’élèvent en France pour dénoncer les compagnies aériennes maghrébines pour leur refus de rembourser leurs clients suite à l’annulation massive des vols entre le Maghreb et les pays européens depuis mars dernier.

Il est reproché aux transporteurs maghrébins, Air Algérie et Tunisair notamment, d’ignorer totalement les requêtes de leurs passagers qui demandent à être remboursés après la vague de vols annulés depuis l’arrêt du trafic et la fermeture des frontières pour cause de pandémie de covid-19.

Des particuliers, des agences de voyages ou des associations de consommateurs entendent bien porter l’affaire au niveau de la justice. D’autres acteurs du secteur du voyage en Europe proposent d’autres solutions qui pourraient être plus rapides et plus efficaces pour obliger Air Algérie et Tunisair à procéder au remboursement des clients.

Selon Benoit Crespin directeur France du voyagiste eDreams Odigeo (Opodo, Go Voyages), sur les 2 millions de vols qui ont été annulés, 92 % de ses clients ont été remboursés. Mais, ce dernier affirme, dans un entretien accordé, ce vendredi 19 novembre à l’Écho Touristique, que certaines compagnies refusent carrément de rembourser malgré les réclamations des agences de voyages à ce propos. Il cite notamment Air Algérie et Tunisair.

La direction de l’aviation civile appelée à réagir

Selon Air Journal, le syndicat, Les Entreprises du Voyage, a fait appel à un cabinet d’avocats de renommée pour défendre la cause des agences touristique devant les tribunaux et espère ainsi forcer les compagnies réticentes, Air Algérie et Tunisair, entre autres, à rembourser enfin leurs clients qui attendent depuis des mois.

Pour Benoit Crespin, la procédure judiciaire prendra beaucoup de temps tandis qu’une intervention de la direction générale de l’aviation civile (DGAC) peut s’avérer plus rapide et plus efficace face à la politique de sourde oreille adoptée par ces compagnies. « Sa condamnation aurait l’avantage d’être vite exécutée » explique-t-il.

« La situation des passagers du Maghreb est tout à fait désolante »

En Allemagne, la Luftfahrt-Bundesamt, l’autorité de l’aviation civile, a mis à l’amende 21 compagnies aériennes pour non-remboursement des billets suite à des vols annulés. En France, la DGAC peut faire de même avec les compagnies qui refusent de rembourser, selon Benoit Crespin.

Si avec Luthansa, Emirates et British Airways ça se passe plutôt bien au niveau des remboursements, ce n’est pas le cas avec les compagnies du Maghreb. « Quand Tunisair ou Air Algérie ne veulent pas, nous ne pouvons rien faire », regrette-t-il.

Benoit Crespin n’est pas le seul à dénoncer Air Algérie et Tunisair, d’autres acteurs du domaine du voyage ont pointé du doigt ces deux compagnies ainsi que la Royal Air Maroc.

Un responsable du soldeur de billets d’avion Bourse des Vols a qualifié, dans des déclarations citées par Air Journal, la situation de « désolante ».

« La situation des passagers du Maghreb est tout à fait désolante. Les compagnies aériennes d’Afrique du Nord, en effet, sont celles qui remboursent le moins bien, leurs clients de tout le bassin méditerranéen », a-t-il expliqué.

| LIRE AUSSI : Air Algérie, RAM et Tunisair sont « celles qui remboursent le moins bien leurs clients »

Derniers Articles

© Copyright 2020 - Destinations Med.