1. Accueil
  2. Actualités
  3. Royal Air Maroc qualifiée de « pire vol long-courrier en classe économique »
Actualités

Royal Air Maroc qualifiée de « pire vol long-courrier en classe économique »

La compagnie aérienne marocaine Royal Air Maroc (RAM) s’est vue attribuer, ce vendredi 30 octobre, le titre de « pire vol long-courrier en classe économique » par le site spécialisé The Points Guy.

Royal Air Maroc qualifiée de « pire vol long-courrier en classe économique »

La compagnie aérienne marocaine Royal Air Maroc (RAM) s’est vu attribuer, ce vendredi 30 octobre, le titre de « pire vol long-courrier en classe économique » par le site spécialisé The Points Guy.

Le vol long-courrier en classe économique à bord du Boeing 787-8 de la RAM a obtenu un score rachitique de 47, soit dix points de moins que la deuxième compagnie aérienne la moins bien notée (United Airlines). L’évaluation a concerné un vol reliant Casablanca à Washington (États-Unis) ayant été opéré durant les 18 derniers mois, précise la même source.

D’entrée, une fois assise, l’évaluatrice a noté que « l’espace autour d’elle était assez étroit », indique The Points Guy. « [L’évaluatrice] a trouvé qu’il y avait une bonne sélection de films, mais il n’y avait pas du tout de Wi-Fi. La section des équipements a obtenu la meilleure note, ce qui en dit long sur la façon dont le reste de l’expérience a dû être », déplore la même source qui met l’accent sur la piètre qualité de la nourriture et des boissons.

[Benet Wilson/The Points Guy]

Royal Air Maroc : l’un des pires repas en vol

« Avec un score de 2/15, c’est certainement l’une des sections alimentaires les moins bien notées que nous ayons jamais vues. Et pour [l’évaluatrice] qui a eu la malchance d’en faire l’expérience, c’était l’un des pires repas en vol qu’elle ait jamais pris », indique le site spécialisé, précisant que « le poulet et la viande se ressemblaient de façon alarmante ».

Avant d’ajouter : « Le plat qui a été servi comprenait des légumes et du poulet trop salés et carrément immangeables, qui était plus sec que le désert du Sahara ».

[Benet Wilson/The Points Guy]

« Bien que RAM ne soit pas une compagnie aérienne sans alcool, [l’évaluatrice] a appris qu’il n’y avait pas de vin blanc disponible lorsqu’elle en a demandé et qu’aucune autre option n’était recommandée. En ce qui concerne les rafraîchissements sans alcool en vol, il vaut peut-être la peine d’apporter les vôtres, car à part le service du dîner, il n’y avait que deux services de café et deux services d’eau pour tout le vol », souligne la même source.

Mauvais service à bord de la RAM

« Juste au moment où vous pensiez que les choses ne pouvaient pas être pire, le service reçu à bord de ce vol n’a réussi à obtenir qu’un score de 2. C’était si mauvais qu’il a failli marquer un très triste zéro », déplore The Points Guy.

L’évaluatrice a été « activement ignorée par l’équipage de cabine de passage lors de chacune des quatre fois où elle a appuyé sur le bouton d’appel pour demander de l’eau. Quand elle s’est finalement rendue à la cuisine pour demander de l’eau, elle a été conduite à son siège avec l’assurance que l’eau allait venir. Cela n’est jamais venu. C’est sans aucun doute inacceptable pour n’importe quelle compagnie aérienne, dans n’importe quelle classe », conclut la même source.