1. Accueil
  2. Actualités
  3. Algérie Ferries : images choquantes d’un navire après une traversée
Actualités

Algérie Ferries : images choquantes d’un navire après une traversée

Les vidéos nous montrent différentes parties du navire d’Algérie Ferries. On voit des escaliers avec toutes sortes de détritus : des sachets, des boîtes de jus, des gobelets, des bouteilles en plastique…

Algérie Ferries : images choquantes d’un navire après une traversée
Il n’y a pas que de l’intérieur que le Badji Mokhtar 3 est beau à voir. (Photo par Ldgfr Photos / Adobe Stock)

Depuis la réouverture des frontières et la reprise des traversées maritimes, Algérie Ferries se débat dans d’infinies difficultés et peine toujours à sortir la tête de l’eau.

Mais au-delà de ses problèmes internes, Algérie Ferries, qui a connu trois PDG en moins de six mois, souffre également de l’incivisme de certains de ses clients. Un problème inquiétant qui menace de ruine ce qui reste en état de marche de la flotte de la compagnie maritime algérienne.

El Djazair II d’Algérie Ferries : quand l’incivisme règne

Sur Facebook, un témoignage frappant a suscité plusieurs réactions au sein des internautes. Partagées par Meli Ness, très active sur les réseaux sociaux, ces vidéos montrent l’état dans lequel les passagers de la traversée Alicante – Oran du 28 janvier 2023, ont laissé le navire Djazair II.

Le témoignage a été publié ici.

Il s’agit d’une série de courtes vidéos présentant un navire fantôme, une épave qui semble avoir été abandonnée depuis un bon bout de temps, ou encore un bateau qui aurait été dévalisé par de quelconques pirates. « Quel genre d’humains était à bord ? », s’interroge amèrement l’internaute.

Les vidéos nous montrent différentes parties du navire d’Algérie Ferries. On voit des escaliers avec toutes sortes de détritus : des sachets, des boîtes de jus, des gobelets, des bouteilles en plastique, des paquets de cigarettes consommées et bien sûr des mégots un peu partout. Sur les paliers des escaliers, on voit aussi des couettes, des couvertures ainsi que des oreillers abandonnés à même le sol et sur les fenêtres.

El Djazair II : une décharge flottante

Sous l’une des grilles, c’est une véritable décharge où on peut observer une multitude d’emballages de vêtements neufs. Près d’une autre, un tas de cartons vides s’accumulent et font passer le navire pour un véritable souk ambulant après le départ des marchands. Il est d’ailleurs à rappeler que les traversées Alicante – Oran ont beaucoup souffert des agissements pour le moins belliqueux de certains « trabendistes ».

Pour finir, les vidéos démontrent que même le hall du bateau n’échappe pas à l’incivisme de ces passagers qui ont rempli tous les coins et les recoins de gobelets et de détritus. Même les mains courantes paraissent intouchables tant qu’elles sont couvertes de papiers mouchoirs suspects.

Commentant ces vidéos, l’internaute indique que « si ce laisser-aller s’éternise à bord du navire Djazair II, son destin sera semblable à celui du Tarik Ibn Ziyad ». Ce dernier, navire mythique de la compagnie algérienne, n’effectue plus de traversées depuis son retour d’Espagne où il a été retenu pendant 17 jours, dans le port d’Alicante.

You cannot copy content of this page