1. Accueil
  2. Actualités
  3. Demande de visa Schengen : les 6 erreurs les plus répandues
Actualités

Demande de visa Schengen : les 6 erreurs les plus répandues

Souvent, les demandeurs de visa Schengen commettent des erreurs, ce qui minimise leurs chances pour l’obtention du fameux sésame.

Demande de visa Schengen : les 6 erreurs les plus répandues
Les visas à entrées multiples ont été largement accordés par la France, avec un record de 33.689. (Photo par Taiga / Adobe Stock)

Les demandeurs de visas Schengen doivent suivre une procédure stricte : de nombreux documents à rassembler et des frais de dossier à payer. Actuellement, les frais à payer pour un visa Schengen sont 33 % plus élevés qu’avant la pandémie, selon le site Schengen Visa Info.

Souvent, les demandeurs commettent des erreurs, ce qui minimise leurs chances pour l’obtention du fameux sésame.

Pour mettre toutes les chances de son côté, le prétendant à un visa Schengen doit faire attention à certaines erreurs très courantes qui entraînent généralement le rejet de la demande. Le site Schengen Visa Info  a énuméré quelques-unes de ces erreurs à éviter à tout prix pour augmenter vos chances d’obtenir ce visa.

1. Rassembler les documents requis sur la base d’une liste fournie par un ami

Certains demandeurs commettent l’erreur de suivre les conseils d’un membre de leur famille ou d’un ami ayant obtenu des visas Schengen par le passé, et de les appliquer mot pour mot tout au long des procédures.

Cependant, il faut savoir que les documents requis pour un visa Schengen diffèrent d’un pays à un autre, ou d’une ambassade à une autre. En outre, les exigences en matière de visa sont constamment mises à jour par les ambassades de l’Espace Schengen dans le monde entier.

Il est donc conseillé de rassembler les documents sur la base de la liste publiée par l’ambassade du pays où l’on est censé déposer la demande. En voici une liste complète des documents requis pour une demande, constamment mise à jour selon des sources officielles.

2. Le passeport ne répond pas aux critères

Avoir un passeport qui a seulement quelques mois de validité est souvent synonyme de rejet. Le passeport doit être valable six mois de plus après la date du voyage prévu dans l’espace Schengen, précise-t-on.

Il doit être délivré au cours des dix dernières années à la date dans laquelle le titulaire du passeport prévoit de quitter le pays Schengen qu’il visite. De plus, il doit comporter au moins deux pages vierges, qui ne doivent pas être ajoutées ultérieurement.

3. Remplir le formulaire de demande avec des informations érronées

En remplissant le premier formulaire exigé, de nombreux voyageurs commettent l’erreur d’inscrire des informations différentes de celles figurant dans les autres documents. À titre d’exemple, le délai de validité du passeport doit être inscrit correctement dans le formulaire.

Dans d’autres cas, des demandeurs de visa inscrivent la période de validité du visa dans des dates différentes que celles dont ils ont une assurance voyage ou un logement. Vous trouverez ici des instructions claires sur la manière de remplir le formulaire de demande de visa.

4. Ne pas avoir une assurance voyage

Refuser de souscrire une assurance voyage avec l’idée que « rien ne va m’arriver » est une énorme erreur, indique Schengen Visa Info. Une assurance voyage d’une valeur de 30 000 euros couvrant le rapatriement en cas de décès est plus que requise pour éviter un refus.

En effet, lorsque l’assurance ne couvre pas le rapatriement en cas de décès, même si elle couvre d’autres accidents, l’obligation de posséder une assurance voyage est considérée comme non remplie.

5. Déposer la demande auprès de la mauvaise représentation

Une autre erreur très courante, notamment chez les personnes qui prévoient de visiter plusieurs pays de l’espace Schengen avec un seul visa, est de déposer la demande auprès de la mauvaise ambassade.

La demande doit être introduite à l’ambassade du pays que vous visiterez en premier, si vous prévoyez de rester dans chaque pays pendant un nombre égal de jours. Si vous prévoyez de rester dans chaque pays un nombre de jours différent, la demande doit être déposée à l’ambassade du pays où vous séjournerez le plus longtemps.

6. Ne pas apporter d’argent liquide pour payer les frais de dossier

Cette erreur n’est pas susceptible de vous faire rejeter votre visa, selon la même source, mais elle peut vous causer des problèmes inutiles. Toutes les ambassades, tous les consulats et tous les centres de visas exigent que les voyageurs aient en leur possession le montant exact requis pour le visa en espèces.

De plus, essayer de payer avec des billets de banque d’un grand montant peut également poser problème, en particulier si vous êtes parmi les premiers demandeurs de la journée. Il est donc préférable que le demandeur ait le montant exact, afin d’éviter tout problème.

You cannot copy content of this page