1. Accueil
  2. Actualités
  3. Voyage Algérie : les conseils d’une touriste française (Vidéo)
Actualités

Voyage Algérie : les conseils d’une touriste française (Vidéo)

Une touriste française qui voyage seule donne sa vision de l’Algérie. Elle recommande chaudement ce pays du Maghreb encore méconnu des étrangers.

Voyage Algérie : les conseils d’une touriste française (Vidéo)
Photo par Leonid-Andronov / Adobe Stock

Elvire a seulement 21 ans et elle est actuellement en Algérie pour la première fois. Deux semaines en solo pour visiter le pays : c’est un projet qu’elle a préparé pendant son année sabbatique, profitant de cette pause pendant ses études.

Elle partage son expérience de voyage sur les réseaux sociaux et a accordé un entretien pour le site Viva Voyage Algérie . Dans son interview, elle explique qu’elle a dépensé environ 1.100 euros pour ces 15 jours de vacances, sachant qu’elle a visité 4 villes : Alger, Oran, Tlemcen et Béjaïa.

Voyage en Algérie : une destination qu’elle conseille vivement

La touriste française sait déjà qu’elle reviendra en Algérie : « C’est ma première fois et je ne pense pas que ce sera la dernière », confie-t-elle au site algérien.

Elle dit apprécier la cuisine algérienne et recommande d’ailleurs de tester sa street food, les transports en commun, bus, train et taxi sont faciles d’accès selon elle. Enfin elle retiendra que la musique raï vient d’Oran, et l’hospitalité des Algériens qu’elle n’est pas près d’oublier.

La jeune voyageuse conseille la destination Algérie, qu’elle a trouvée en comparaison plus authentique que le Maroc qu’elle a visité également.

Les conseils d’une touriste pour booster le tourisme en Algérie

Elvire pense qu’il y a des progrès à faire dans la prise en charge des touristes venus visiter les sites historiques algériens : « L’explication dans les musées, à Alger, est francophone mais ce serait bien qu’elle soit aussi anglophone. Dans les autres villes il y a peu d’explications et pas trop de guides, c’est dommage. »

Elle ajoute qu’il faudrait aussi que tout soit beaucoup plus accessible via Internet, par exemple pour les restaurants ou les excursions et choses à voir, pour pouvoir s’organiser en amont : « Ici ça marche beaucoup au bouche à oreille mais quand on ne connaît personne ça peut être compliqué parfois de se renseigner », dit-elle à juste titre.

Enfin, elle concède que les locaux sont les meilleurs guides de voyage car ils sont de précieux informateurs quand on débarque fraîchement en Algérie.

You cannot copy content of this page