1. Accueil
  2. Actualités
  3. Voyage Algérie : Sefar, « une ville terrifiante » ?
Actualités

Voyage Algérie : Sefar, « une ville terrifiante » ?

Dans un reportage vidéo publié par Nas News Arabia, Sefar est décrite comme une ville mystérieuse, voire « terrifiante ».

Voyage Algérie : Sefar, « une ville terrifiante » ?
Ville de Sefar - Algérie / Capture d'écran (Facebook Nboujiw)

Plus grand musée à ciel ouvert du monde, la cité troglodyte de Sefar, située au cœur du Tassili N’Ajjer, dans la wilaya de Djanet, suscite la curiosité de certains et nourrit les craintes d’autres.

Dans un reportage vidéo publié par Nas News Arabia, partagé sur les réseaux sociaux (plus de 2 millions d’abonnés sur TikTok), Sefar est décrite comme une ville mystérieuse, voire « terrifiante ».

« Cet endroit est gardé hermétiquement par l’armée algérienne, qui interdit l’entrée à tout le monde », lâche le présentateur, lui-même perché sur l’une des roches de la cité troglodyte.

Sefar, fondée avant les Hommes et habitée par les Djinns ?

« La raison ? », indique-t-il, « ce sont les Djinns ! », mais pas que. Toute une série de mythes incroyables est déroulée dans ce court reportage, où l’on affirme que, « selon certains témoignages », Sefar abriterait « le trône du diable » et serait ainsi « la ville la plus terrifiante » du monde.

| Lire aussi : VIDÉO : Un ancien ministre français ébloui par le désert algérien

Pour étayer ses propos, le présentateur affirme que le célèbre écrivain britannique Aleister Crowley avait visité la région, et qu’il est le seul parmi son groupe, composé de 30 personnes, qui a pu s’en sortir vivant. Il ajoute que Crowley, qui est considéré par beaucoup comme « la personne la plus malsaine du monde », aurait pu s’inspirer des divers dessins et gravures qu’abrite Sefar dans ses travaux « d’occultiste ».

Sefar, indique-t-on encore dans cette vidéo, est « une ville qui existe avant même l’apparition de l’Homme » et les dessins qu’on y trouve « ne sont pas de l’œuvre des humains », et ce, selon « une étude » menée en 2018, dont les détails n’ont pas été cependant dévoilés.

@nasnewsarabia

المدينة الأكثر رعباً بالعالم‼️ #قصص_ناسمثلث_برمودا@Abdoh

♬ original sound – Nas News العربية

| Lire aussi : Voyage Algérie : un Belge séduit par ce plat algérien

Sefar, un bijou du Grand Sud algérien

En vérité, tout le monde peut se rendre à Sefar, à condition toutefois d’être un adepte des longues marches et d’être accompagné d’un guide fiable qui connaît la région.

En effet, si le site n’est pas prisé par beaucoup de touristes, ce n’est pas à cause des Djinns, mais tout simplement parce qu’une seule route y mène, et qu’elle ne peut être empruntée qu’à pied ou à dos d’âne.

Sefar demeure cependant riche des dessins et des gravures qu’elle abrite. Ces œuvres décrivent le Sahara avant qu’il ne devienne désert, et documente le mode de vie des multiples populations qui y ont habité durant différentes périodes de l’histoire.

On trouve aussi, effectivement, des dessins « étranges » à Sefar, dont beaucoup, à l’instar du célèbre « Grands dieux » et du fameux « Martiens », ont inspiré les théories les plus folles, dont celle des « Anciens astronautes ».

Sefar, enfin, et outre le fait qu’elle soit un trésor archéologique inestimable, est aussi un paradis naturel, culturel et touristique. La ville, abritant des milliers de maisons fossilisées et une incroyable diversité de dessins et gravures rupestres, se trouve perdue au milieu d’une infinité de sables. Elle est classée depuis 1982 comme patrimoine mondial de l’humanité.