1. Accueil
  2. Actualités
  3. Air Algérie impose-t-elle des tarifs élevés à ses clients ?
Actualités

Air Algérie impose-t-elle des tarifs élevés à ses clients ?

« Savez - vous pourquoi pour le retour souvent Air Algérie ne propose qu'un seul tarif option plus et non un choix entre 4 tarifs éco ? », s’interroge un client. Air Algérie lui répond.

Air Algérie impose-t-elle des tarifs élevés à ses clients ?
Avion Air Algérie / Page Facebook officielle

Depuis décembre dernier, le marché du transport aérien a retrouvé une activité proche de la normale avec la levée des restrictions sur les voyages en Algérie.

Air Algérie a pu reprendre en grande partie son programme habituel d’avant la crise sanitaire notamment avec la France, son principal marché à l’international. Le retour à la normale est prévue avec la saison d’été qui débute fin mars.

La compagnie aérienne nationale a d’ailleurs lancé il y a deux semaines la vente des billets pour la saison estivale 2023. Comme du temps d’avant la crise sanitaire, il est déjà possible de réserver son voyage pour l’été prochain sur l’ensemble du réseau international d’Air Algérie.

Un client se plaint de la tarification Air Algérie

La vente commence à susciter des interrogations. Un client d’Air Algérie ne semble pas comprendre les conditions des tarifs commercialisés pour l’été prochain.

« Savez – vous pourquoi pour le retour souvent Air Algérie ne propose qu’un seul tarif option plus et non un choix entre 4 tarifs éco ? », s’interroge-t-il dans un mail adressé à notre rédaction, ce dimanche 22 janvier.

Le client se demande pourquoi, pour les dates retour, les billets promotionnels non remboursables, souvent moins chers, ne sont pas disponibles. « Pourquoi l’absence du choix d’option billet non remboursable au retour ? Le seul choix c’est l’option 4 qui permet le remboursement du billet par exemple. Pourquoi Air Algérie impose-t-elle l’option la plus forte ? », ajoute-t-il en prenant l’exemple du vol Paris – Tlemcen pour un aller le 10 août et un retour à la fin du même mois.

Il faut savoir que les billets à la formule non remboursable souvent proposés à des prix moins chers ne sont qu’une partie de la grille tarifaire d’Air Algérie et c’est le cas chez toutes les compagnies aériennes.

Sur le système de réservation, chaque tarif comprend un nombre de places limité. Une fois les places réservées, le tarif n’apparaît plus en vente et ce sont les tarifs supérieurs qui s’affichent pour les clients. Généralement, les clients commencent à réserver sur les tarifs les moins chers.

| Lire aussi : Air Algérie : enregistrement et choix du siège en ligne

La réponse de la compagnie aérienne nationale

De plus, en août, les retours vers la France affichent habituellement des taux de remplissage importants. La forte demande sur les vols au départ d’Algérie durant cette période implique systématiquement une hausse des prix des billets et cela n’est pas propre à Air Algérie.

 À cela s’ajoute le fait que l’offre de vols depuis Tlemcen vers Paris est moins forte que celle depuis Alger ou Oran.

« C’est la règle de l’offre et la demande tout simplement. Pour la fin août, qui est la période des grands retours vers l’Europe et la France en particulier, les places se vendent rapidement. Comme depuis Tlemcen, l’offre est réduite par rapport à d’autres villes du pays, il est donc tout à fait normal de ne pas retrouver les tarifs avantageux durant cette période de l’année », a expliqué Amine Andaloussi, porte-parole d’Air Algérie contacté par Destinations Med ce lundi 23 janvier.