1. Accueil
  2. Actualités
  3. France : nouvelle grève dans l’aérien du 28 au 30 septembre
Actualités

France : nouvelle grève dans l’aérien du 28 au 30 septembre

Après la mobilisation de la semaine dernière, le syndicat des contrôleurs aériens français monte à nouveau au créneau en lançant un nouvel appel à la grève à la fin du mois.

France : nouvelle grève dans l’aérien du 28 au 30 septembre

Après la mobilisation de la semaine dernière, le syndicat des contrôleurs aériens français monte à nouveau au créneau en lançant un nouvel appel à la grève à la fin du mois.

Le vendredi 16 septembre dernier, le secteur aérien a été secoué par une grève qui a entraîné la moitié des vols annulés au départ de la France, sur la demande de la Direction générale de l’aviation civile (DGAC). Cette grève a eu pour conséquence un vendredi noir pour les passagers, subissant un trafic aérien très perturbé. Au total, au moins un millier de vols ont été annulés.

Air Algérie, la RAM et Tunisair avaient été impactées par ce mouvement social, puisque les vols au départ de l’hexagone en direction du Maghreb ont été concernés par les annulations. D’autres compagnies opérant vers l’Algérie, le Maroc et la Tunisie ont été contraintes de réduire leur programme de vols de moitié, notamment Air France et Transavia.

France : une nouvelle grève qui va toucher les vols vers le Maghreb

Le mouvement du 16 septembre n’ayant pas eu les effets escomptés, le syndicat des contrôleurs aériens français a décidé de rempiler pour une nouvelle grève. Les aiguilleurs du ciel réclament un renforcement de leurs effectifs, et continuent d’user de leur seul moyen de pression : paralyser les avions.

Les journées annoncées sont du mercredi 28 au vendredi 30 septembre prochain, d’après le site Tourmag. Cette fin septembre s’annonce donc compliquée pour les déplacements de voyageurs, même si la grève n’aura à priori pas lieu durant le week-end, là où l’affluence est la plus forte.

Lors de la première grève, Air France avait supprimé 55% de ses vols court et moyen-courriers et les voyageurs avaient même été priés de reporter leur séjour dans la mesure du possible. Cette fois encore, les liaisons entre la France et le Maghreb ne seront pas épargnées.