1. Accueil
  2. Lieux, Cuisine
  3. Le couscous au poisson : signature de la Tunisie
Lieux, Cuisine

Le couscous au poisson : signature de la Tunisie

Plat national des tunisiens, le couscous au poisson est une variante délicieuse du couscous royal classique.

Le couscous au poisson : signature de la Tunisie

Plat national des tunisiens, le couscous au poisson est une variante délicieuse du couscous royal classique.

Au premier abord, ce plat peut surprendre les occidentaux pour qui « couscous » rime avec viande d’agneau, poulet, bœuf et merguez.

Pourtant, le couscous au poisson existe bel et bien et c’est une spécialité délicieuse et étonnante. D’origine berbère, cette variété de couscous se retrouve aussi dans certaines villes côtières du Maroc et d’Algérie, mais elle est typiquement tunisienne et très populaire là-bas.

Ce qui fait le charme du couscous c’est qu’il peut se décliner de mille façons, selon ses goûts, en changeant tel ou tel légume et en l’adaptant aux produits de saison. Voici la « version de la mer » de ce plat traditionnel qui dépasse les frontières.

Quel poisson dans le couscous tunisien ?

Il faut savoir qu’en Sicile, île rattachée à l’Italie, le couscous au mérou est aussi très présent. Les italiens ont ajouté cette spécialité à leur patrimoine culinaire car il y a eu une expatriation massive de paysans siciliens en Tunisie au 19e siècle. Voilà pourquoi, vous pourrez aussi déguster du couscous au poisson en Italie !

On a cité le mérou, mais d’autres poissons se marient très bien au couscous : le tilapia, la daurade, le colin ou encore le merlan. Il faut en tout cas choisir un poisson blanc sans trop d’écailles, à la chair très tendre : par exemple le saumon, trop gras, n’est pas recommandé pour cette recette.

Dans certaines régions, le couscous au poisson se fait avec des boulettes confectionnées à base de merlan, d’oignons, d’ail, de persil, d’œuf, et de mie de pain, le tout cuit avec de l’huile, du curcuma, sans oublier la fameuse harissa, incontournable en Tunisie.

Le couscous au poisson : piquant ou pas piquant ?

Avec sa sauce rouge, le couscous au poisson est, dans la plupart des foyers tunisiens, dégusté très relevé. A Djerba notamment, on le mange toujours piquant, en ajoutant des piments verts longs au bouillon de légumes, mais cela reste facultatif.

Retrouvez toutes les étapes de la recette ci-dessous, pour réussir un parfait « couscous bel hout » à la tunisienne.