1. Accueil
  2. Lieux, Cuisine
  3. Pastèque et melon : les bienfaits des fruits phares du Maghreb
Lieux, Cuisine

Pastèque et melon : les bienfaits des fruits phares du Maghreb

Fortement consommés au Maghreb, ces fruits colorent les assiettes tout au long de l’été. Détail des bienfaits du melon et de la pastèque sur la santé.

Pastèque et melon : les bienfaits des fruits phares du Maghreb

Frais et gorgés d’eau, ces fruits de la famille des cucurbitacées sont une mine d’or pour notre organisme, très appréciés en Algérie, Maroc, Tunisie, et dans la région méditerranéenne toute entière. Manger de la pastèque et du melon après un repas est presque devenu une habitude culturelle au Maghreb !

Ces fruits remportent l’adhésion de toutes les générations : de l’enfant au vieillard, chacun prend plaisir à les déguster pendant la saison chaude. Mais au-delà de leur côté savoureux et rafraîchissant, la pastèque et les différentes variétés de melons regorgent de bienfaits pour le corps humain.

Melon et pastèque, les champions de l’hydratation

Composé à plus de 90 % d’eau, le melon est faible en calories, hydrate l’organisme et bénéficie d’une forte teneur en minéraux : potassium, calcium et magnésium. Il est également riche en bêtacarotène, un puissant antioxydant qui agit comme un bouclier et protège la peau des rayons UV du soleil : pratique quand on vit dans un climat comme celui de la Tunisie, qui enregistre les températures record de toute l’Afrique.

La pastèque affiche quant à elle 92% d’eau, ce qui est très intéressant quand on sait que 30% de nos besoins journaliers en hydratation passent par notre alimentation. La pastèque y participe donc largement, permettant au corps de s’hydrater tout en lui donnant de l’énergie mais sans l’alourdir.

La pastèque, allié des diabétiques

Dans le cadre d’un régime anti-diabétique qui doit être faible en gras et en sucre, la pastèque est une véritable star. A l’instar des pommes et des framboises, la pastèque possède une faible charge glycémique, ce qui en fait un précieux allié pour les personnes insulino-dépendantes.

Melon et pastèque aident aussi à éliminer l’eau dans les tissus, ce qui réduit les gonflements dus à la rétention d’eau dont peuvent souffrir les femmes enceintes et personnes âgées.

Cœur et cancer : la pastèque et le melon comme médicaments

Notre cœur profite lui aussi des vertus de ces fruits aussi délicieux que curatifs. Selon de nombreuses études scientifiques, les vitamines A et C présentes massivement dans le melon, associées aux  caroténoïdes, représentent une alliance redoutable contre les cancers et les maladies cardiaques.

La pastèque doit sa couleur rouge vif au lycopène, un pigment naturel antioxydant, deux fois plus efficace que le bêta carotène contre le développement des tumeurs. Selon une info rapportée par le site femina.fr, une étude finlandaise parue en 2012 démontre que manger de la pastèque est bénéfique pour les artères, diminuant de 55 % le risque de développer un accident vasculaire cérébral et de 59 % celui de faire un infarctus.