1. Accueil
  2. Lieux, Cuisine
  3. Cuisine : connaissez-vous le goûter typiquement algérien ?
Lieux, Cuisine

Cuisine : connaissez-vous le goûter typiquement algérien ?

A l’heure du goûter en Algérie, la table familiale se retrouve garnie de bonnes choses typiques pour patienter jusqu’au repas du soir.

Cuisine : connaissez-vous le goûter typiquement algérien ?

À l’heure du goûter en Algérie, la table familiale se retrouve garnie de bonnes choses typiques pour patienter jusqu’au repas du soir.

Le goûter n’est pas réservé qu’aux enfants : les gourmands en prennent un aussi en milieu d’après-midi pour rassasier leur faim en attendant le dîner.

Loin des tartines de Nutella, des gaufres liégeoises, du pain de mie à la confiture ou des cupcakes, en Algérie la pause goûter a des saveurs orientales qui font voyager.

Voici 3 façons de se délecter de son « 4 heures » à la sauce algérienne.

1- Le sfenj : beignet algérien

Incontournable de la table du goûter, préparé notamment dans la région de Kabylie, le sfenj est un beignet à base de semoule extra fine, délicieusement moelleux. Les enfants en raffolent, on peut saupoudrer du sucre sur le dessus après les avoir laissés refroidir, ou simplement les déguster nature avec une boisson chaude comme un café ou un thé à la menthe.

Une jolie légende raconte que la recette du sfenj est née par erreur : un boulanger aurait laissé tomber accidentellement une boule de pâte à pain dans de l’huile bouillante.

2- Les baghrir : « Crêpes mille trous »

Cette crêpe berbère est la version algérienne du pancake anglo-saxon ! Léger et spongieux, le baghrir est surnommé « crêpe mille trous » à cause des alvéoles qui apparaissent lors de la cuisson. En langue berbère, « baghrir » signifie « trop doux ».

Préparé à partir d’une base de semoule fine, farine, levure et sel, le baghrir est délicieux, nappé d’un mélange de miel, de beurre et de fleur d’oranger, ou avec de la confiture, aussi bien au petit-déjeuner qu’au goûter.

3- Le Croquet, cake à l’algérienne

Cette version revisitée du cake ou gâteau au yaourt occidental est typiquement algérienne : on peut le trouver nature ou marbré au chocolat. Appelé « croquet » pour son côté croquant, ce gâteau est effectivement sec , et n’a rien à voir avec les cakes classiques dont la mie est fondante.

Les Algériens aiment tremper leur croquet dans un verre de café au lait, certains y ajoutent des fruits secs comme des amandes pour le décorer et y apporter encore plus de croquant. Ils sont simples à réaliser et surtout économiques.